24 October 2013

Regulated Information

Revue du 3ème trimestre 2013

Umicore annonce des revenus stables pour le troisième trimestre et son intention d’investir € 100 millions à Hoboken

Faits marquants T3

Les revenus sont restés stables en comparaison avec ceux de la même période 2012. La croissance des revenus chez Catalysis, Energy Materials et Performance Materials a été neutralisée par des revenus moins élevés chez Recycling à cause des prix des métaux plus faibles. Les flux de trésorerie furent solides et la dette nette a encore été réduite durant le trimestre.

Perspectives

Umicore confirme qu’elle s’attend à ce que l’EBIT récurrent annuel se situe dans la fourchette précédemment annoncée de € 300 millions à € 330 millions, cependant dans la partie inférieure de la fourchette à cause d’un climat des prix des métaux plus difficile.

Umicore annonce son intention d’investir € 100 millions à Hoboken

Umicore a procédé à une évaluation approfondie des options de croissance pour ses activités Precious Metals Refining. Sur la base des études techniques et de marché, et sous réserve d’approbation finale par le Conseil d’administration, l’option préférentielle est, au stade actuel, l’expansion des installations d’Hoboken afin d’atteindre à terme une capacité annuelle d’environ 500.000 tonnes, soit une augmentation de capacité de 40%. Umicore est en contact avec les autorités en vue d’obtenir les permis nécessaires.

Le plan implique un investissement d’environ € 100 millions sur une période de deux ans et porterait principalement sur un renforcement des capacités de la fonderie et du haut-fourneau en y apportant des améliorations techniques, dont certaines ont déjà été développées dans l’installation pilote à ultra-haute température (UHT). Les investissements permettront à Umicore Precious Metals Refining d’encore renforcer sa compétence unique de traitement de la plus grande variété de matériaux complexes provenant du monde entier. L’expansion se concentrera initialement sur les flux de résidus complexes issus de l’industrie des métaux non-ferreux. La disponibilité de ce type de résidus devrait augmenter : étant donné que la disponibilité des ressources devient de plus en plus limitée, il faut extraire des minerais de plus en plus complexes, ce qui produit des concentrés contenant plus d’impuretés. Le traitement de ces concentrés complexes par les fournisseurs d’Umicore produit à son tour des sous-produits plus complexes.

Le plan garantit également la poursuite des efforts en faveur des performances environnementales. Les investissements récents dans des installations de traitement biologique des eaux usées et d’épuration des gaz permettront au site de continuer à respecter les normes les plus strictes en termes d’émissions dans l’air et dans l’eau.

Les études de conception et de marché indiquent que l’investissement devrait générer de l’EBIT dès la première année complète de service, engendrant un retour sur investissement supérieur au coût du capital peu après. Umicore continuera d’explorer d’autres pistes pour la croissance à long terme de ses activités de recyclage. Celles-ci comprennent d’autres améliorations possibles des installations du site d’Hoboken après 2015, la poursuite d’opportunités sur de nouveaux marchés et le développement continu des activités de recyclage de batteries.


Dutch
English

Tag: Corporate