25 April 2017

Regulated Information

Revue du 1er trimestre 2017

Faits marquants

Les revenus des activités continuées ont augmenté de 13%, traduisant une forte croissance, en particulier dans les activités liées à la mobilité propre.

Chez Catalysis, les revenus ont progressé de 9%, en grande partie grâce à la croissance des ventes de catalyseurs diesels destinées tant aux véhicules légers qu’aux poids lourds. La hausse de 29% des revenus d’Energy & Surface Technologies s’explique par la forte croissance des ventes de matériaux cathodiques pour batteries rechargeables dans le segment du transport et, dans une moindre mesure, par une augmentation de la demande et des prix dans les activités liées au cobalt et au nickel. Les revenus de Recycling ont augmenté de 4%, reflétant la croissance de l’ensemble des activités.

Les investissements de croissance stratégique d’Umicore dans les matériaux destinés à la mobilité propre et dans le recyclage évoluent comme prévu. Le programme visant à tripler la capacité de production des matériaux cathodiques en Chine et en Corée d’ici à la fin 2018 est en cours. Les nouvelles capacités seront progressivement mises en service à partir du second semestre 2017.

Umicore a conclu un accord avec BASF et Argonne relatif à la plainte pour violation des brevets NMC.

Umicore a procédé à un placement privé de dette d'un montant de € 330 millions, diversifiant ainsi ses sources de financement par emprunt et allongeant l’échéancier de la dette.

Perspectives

Umicore s'attend à ce que son EBIT récurrent annuel se situe entre € 370 millions et € 400 millions en supposant que les conditions de marché actuelles perdurent. Si l’on exclut les activités non-continuées, ceci équivaut à une fourchette allant de € 355 millions à € 385 millions, soit une augmentation comprise entre 11% et 20% par rapport à 2016.

 

Remarque: Sauf mention contraire, toutes les comparaisons portent sur le premier trimestre 2016.


Dutch
English

Tag: Corporate